the phoenix Index du Forum
the phoenix Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés
 
La date/heure actuelle est Lun 20 Aoû - 20:59 (2018)  
Necrovar, ou l'histoire de l'homme qui a perdu la vie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    the phoenix Index du Forum -> Role play -> La grand bibliothèque Sujet précédent | Sujet suivant  
Auteur Message
Necrovar
Membres actuels de l'alliance

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 65
Localisation: ardeche

MessagePosté le: Sam 6 Fév - 13:58 (2010)    Sujet du message: Necrovar, ou l'histoire de l'homme qui a perdu la vie Répondre en citant

Dans le vide intersidéral un vaisseau de type traqueur avance, ou plutôt se traine.
En effet il est facile de trouver des failles dans sa structure, il a l'aire très ancien et très amoché, comme s’il venait de subir une attaque.

A sont bord un homme frêle, faible le traverse à vive allure, il se dirige le plus vite que ses forces lui permettent vers une porte isolée de l’appareil.

Un petit intercom est présent à coté de la porte.
-Mon seigneur, (il parlait d’une voie faible a l’image de ses muscles) il y a une planète habitable dans ce secteur, la population y à l’aire plutôt archaïque mais nous n’avons pas le choix nous devons nous poser, au moins le temps de reprendre des forces, nous en avons tous besoin.
-Je le sais, donnez l’ordre au commandants de trouver un lieu ou nous pourrons atterrir.
Sa voix était faible, stricte mais faible.
-Très bien mon seigneur, merci.

Il repartit par la ou il était venu, en direction du pont principal.
La personne qu’il avait appelais " seigneur " était debout dans une salle, ou du moins se qu’il en restait, sombre dont un pan complet donnais directement sur l’espace. Se seigneur n’est pas humain, comment un humain pourrait survivre sans atmosphère ? Et en effet, la seul chose qui le rapproche d’un Homme c’est sa carrure, la seul chose que l’on peut apercevoir de ce qui s’apparente à son corps sont ses yeux, deux point de lumière bleu, menaçant, même faibles. Tout le reste est entièrement recouvert d’une armure sombre, on peut même apparenter celle-ci comme partie intégrante de son corps, est se possible ? Tout est possible dans cet univers impitoyable.

Tout à coup un grand fracas retenti, et un bruit inquiétant résonna dans toute la structure, le vaisseau change de cap, tous les passages ont les yeux rivés sur les plafonds, tous espèrent que le vaisseau résistera encore quelques heures, jusqu'à son arrivée sur cette fameuse planète qui avait été découverte.
En très peu de temps le maitre des lieux put voir la planète en question, une magnifique planète bleu presque entièrement recouverte d’eau un unique continent faisant le tour par son axe nord-sud mais ne s’étendant que très peu vers l’est et l’ouest.
S’était un spectacle magnifique, il en aurait pleurer s’il le pouvais, mais son âme avais étais déchirée par un savant lors d’expériences contre toute éthique promus par le gouvernement de son ancienne planète.

La beauté de cette planète lui rappela son monde natal.
Puis son passé resurgi dans sa tête.
Il était un jeune homme fier, un grand gaillard, prés à se battre pour son roi.
Puis un jour, cette sélection des plus braves de l’empire, fier de pouvoir enfin faire quelque chose d’utile pour sa nation autre que d’exterminer des rebelles insoumis il se pressa de s’inscrire.
Pour son plus grand malheur il fut sélectionné et envoyé dans une fausse académie militaire qui s’avéra n’être ni plus ni moins qu’un centre de recherche biologique et mécanique.
Au cours de sont séjour au centre il vit des choses horribles, un cerveau relié à un gigantesque ordinateur en guise d’IA, des sélectionnés comme lui se faire arracher des membres afin de tester de nouvelles armes, tous ceux qui avait été sélectionnés furent tués au cours de sombres expériences, des échecs.
Tous été morts, il ne restait plus que lui, mais pourquoi n’avait il fait l’objet d’aucunes expériences tordues jusqu'à présent ? Le gardait on pour la fin? Avait-il quelque chose de plus que les autres?
Mais se répit ne dura pas éternellement. Un jour un groupe d’hommes firent irruption dans sa chambre et l’emmenèrent avec lui dans un laboratoire un peu spécial.
Dans cette gigantesque pièce qui servait de laboratoire on ne pouvait distinguer qu’une gigantesque machine pourvu d’un fauteuil avec des ceintures en cuire afin que la victime ne bouge pas.
La victime s’était lui, ‘c’est la fin’ pensât il, ‘je ne veux pas mourir’, si il aurait su se qui l'attendait il aurait surement choisi la mort.
Les hommes l’installèrent sur la machine, l’attachèrent très solidement puis sortirent.
La machine se mit en route et il perdit très vite connaissance.

Lorsqu’il se réveilla une grande douleur lui envahissais tous le corps, il voulu crier mais ne put pas, il voulu respirer un bon coup mais ne put pas, il voulu bouger mais ne put pas, il ouvrit les yeux et un choc, plus violent que la douleur lui fit comprendre le but de l’expérience, il se voyait assit sur le fauteuil de la machine, sans vit, il n’était plus dans son corps.
Qu’avaient ils bien put lui faire ? Pourquoi était-il-la? Pourquoi pouvait-il se voir?
Dans un élan de rage il parvint à bouger et à briser la vitre du tube dans lequel il se trouvait, il prit la fuite, détruisant le mur de la pièce dans laquelle il se trouvait d’un grand coup d’épaule et se laissa tomber dans le vide.
Ils avaient enfin créé " l’arme ultime " mais ne pouvaient la contrôler, ils l’avaient créé au pris de sacrifice humain et sa il ne pouvait pas le supporter, il se vengerait.


Il parvint à fuir cette planète maudite à l’aide de ces rebelles qu’il avait tant chassé, mais été t’il encore l’homme qu’il été ? Non, une nouvel être un nouveau nom, il se fut appeler Necrovar, celui qui vie sans vie.

Cela faisait maintenant plusieurs mois qu’il voyageait à bord d’un vaisseau plus qu’affaibli par les attaques répétées de pirates et d’escadron au service de son ancien roi, ils allaient enfin pouvoir se reposer, et surtout offrir une sépulture digne de se nom à tous ceux qui sont mort pour lui.


Au plus profond de lui il savait qu’ici il commencerait une nouvelle "vie".
_________________
je suis null

de ceux qui n'ont rien à dire les plus intéressant sont ceux qui se taisent


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Fév - 13:58 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    the phoenix Index du Forum -> Role play -> La grand bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
digiTech Template © digital-delusion.com
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com